Caddyserver

 · Temps de lecture: 3 mins

En quoi consiste Caddyserver?


Caddyserver est un serveur web très simple, mais pourtant très extensible, écrit en Go.

Le serveur est très recommandé par les experts en sécurité puisqu’il est open-source et que les paramètres de sécurité par défaut sont très sécuritaires.

Lorsque vous installez Caddyserver, le script d’installation ne téléchargera qu’un seul fichier binaire et lui donnera les permissions appropriées. Par défaut, ce programme n’inclut pas les extensions, mais ces derniers peuvent être très facilement ajoutés sur le site web.

Comparativement aux autres serveurs, Caddyserver possède un module d’automation natif qui permet d’obtenir des certificats SSL gratuits de Let’s Encrypt, comme ce que fait Certbot avec Nginx ou Apache.

Veuillez noter que ceci ne marchera pas pour les domaines non exposés à l’Internet clair, conséquemment les adresses IP locales et les configurations DNS personnalisées ne peuvent pas obtenir des certificats SSL automatiquement.

Comment ça marche et quels prérequis Caddy possède-t-il?


Ça marche en faisant un serveur web très simple qui peut afficher du contenu statique comme la plupart des serveurs web. Il peut aussi gérer PHP de la même façon que Nginx, en utilisant des sockets ou par des proxy inverses (alors qu’Apache le supporte nativement).

Caddyserver ne nécessite que de très petits prérequis, il supporte toutes les plateformes majeures: Apple, Linux, Windows, BSD, Solaris, Plan 9, NACL et Dragonfly. Comme ce programme est open-source, il est très facile de modifier Caddy avec un peu d’expérience avec Go.

Étude de cas d’utilisation


Utilisez librement Caddy pour toutes les utilisations possibles imaginables que l’on peut attendre d’un serveur web, par exemple servir du contenu statique, tester des applications basées en HTML ou JavaScript… Seulement, Caddy fera en sorte que leur configuration soit facile.

Installation


Pour installer Caddyserver, c’est très univoque:

curl https://getcaddy.com | bash

Sinon, utilisez le lien direct: https://caddyserver.com/download/windows/amd64?license=personal&telemetry=off Ces instructions sont pour Linux - si vous avez besoin de l’obtenir pour d’autres plateformes, visitez le site officiel.

Veuillez noter: tandis que Caddy est open-source, ceci ne veut pas dire que c’est gratuit. Caddy, en version gratuite, ne peut être utilisé que pour des fins non-commerciales, et nécessite de payer un abonnement pour des utilisations commerciales (tout comme Nginx).

Il y a plusieurs façons de configurer Caddy au-delà des valeurs par défaut que vous obtenez lorsque vous exécutez la commande. Par exemple, vous essayez de tester une application html qui a besoin de certains paramètres spécifiques côté serveur et les fichiers sont stockés dans /home/user/projects/html-app/. Créez un fichier dans le dossier de l’application nommé Caddyfile, Caddy cherchera ce fichier dans son répertoire de travail actuel, et s’il existe, utilisez cette configuration. Ou vous pouvez spécifier un autre Caddyfile qui se trouve ailleurs sur votre système en utilisant l’option -conf comme ceci, caddy -conf /home/user/caddyfiles/basic et il va charger ce fichier de configuration spécifique. J’utilise ceci pour m’empêcher d’écrire les mêmes lignes de code encore et encore et j’ai juste des fichiers de configuration spécifiques pour chacune de ces tâches.

Par exemple, vous voulez avoir une configuration universelle que vous pouvez importer pour gagner du temps, par exemple, php. Créez le fichier avec la configuration php caddy config, /home/user/caddyfiles/php et ajoutez-le à l’emplacement approprié dans votre Caddyfile original import /home/user/caddyfiles/php.

avertissement : vous devez faire manuellement ces configurations vous-même

Exemple Caddyfile.

:80 {
  index index.html
  log     ./Caddylog
  errors  ./Caddyerr
}

Écrit par Zachary M.M. Duncan, traduit et corrigé par Rémy Samkocwa