Les rêves lucides

 · Temps de lecture: 3 mins

Les rêves lucides sont des phénomènes vraiment intéressants… et super simples à comprendre ! Faire un rêve lucide, c’est faire un rêve, tout en sachant que l’on fait ce rêve. En fait, c’est être conscient que l’on rêve, d’où l’appellation “rêves lucides”.

Introduction aux rêves lucides

Ce phénomène n’est que très récent, les premières recherches scientifiques à propos des phases lucides pendant le sommeil ne datent que depuis la fin des années 1970 avec Stephen LaBerge, un grand chercheur et pilier dans l’étude du rêve lucide.

Par ailleurs, les rêves, de manière générale, sont des sujets d’autant plus intéressants qu’incompris, autant sur le plan scientifique que philosophique: Pourquoi rêve-t-on ? Y a t il une signification à ces rêves ? Est-elle rationnelle ? irrationnelle ? Ainsi, beaucoup de questions et peut-être autant de réponses à ces questions que de personnes. Le fait est que tout le monde rêve, les bébés comme les adultes, même les animaux rêvent ! (incluant les vers de terre, mais on pourrait bien se demander à quoi ils rêvent). Voyons maintenant pourquoi s’intéresser particulièrement au rêves lucides.

Les caractéristiques des rêves lucides

Les rêves lucides se déroulent le plus souvent dans les phases de sommeil paradoxal, ce sont des phases où la personne n’est pas totalement en train de dormir, mais n’est pas non plus totalement éveillée (par exemple, durant cette phase, nos paupières sont fermés mais nos yeux bougent quand même en dessous d’elles)…

En fait, la limite entre être endormi et être réveillé dure en moyenne 15 minutes, et c’est durant cette phase que les personnes peuvent éventuellement être capable de faire un rêve lucide. Pour ça, il faut simplement être capable de se rendre compte que l’on est dans un rêve pour pouvoir être lucide…sans pour autant se réveiller. Si vous n’y arrivez pas du premier coup, dites vous que vous avez en moyenne 5 phases de sommeil paradoxal par nuit de sommeil, donc vous devriez être capable de s’en rendre compte au moins une fois.

Les avantages des rêves lucides

Arriver à faire un rêve lucide est extrêmement difficile, il n’y a pas vraiment de stratégie précise pour augmenter ses chances d’en faire. Il suffit juste de vraiment le vouloir et d’essayer jusqu’à ce que ça marche.

Cependant, une fois que vous y arrivez, c’est à ce moment-là que démarre la partie amusante…parce que une fois que vous êtes lucide, vous pouvez contrôler votre rêve, le modifier, changer son déroulement, faire ce que vous voulez ! Voler à dos de dragon, Goûtez les meilleurs plats du monde, Faire les meilleurs attractions de Disneyland… Les possibilités sont aussi grandes que votre imagination.

Ce qui est également bien, c’est que votre rêve affecte aussi la réalité, on peut par exemple imaginer un personne timide qui se pratique à parler avec des gens dans ses rêves.

Une mise en parallèle: Mind over Matter

J’ai juste envie de finir sur l’expérience Mind over Matter de Erin M. Shackell et Lionel G. Standing : l’expérience est une période de musculation s’étalant sur 2 semaines et consistant à faire 5 fois 15 minutes de musculation par jours. 30 personnes de même sexe et de même conditions physiques ont été divisé en 3 groupes de 10 personnes. Le premier groupe devait effectuer le travail physique demandé durant les séances, le deuxième devait s’imaginer en train de faire le travail demandé durant les séances et le troisième était juste un groupe témoin qui ne devait rien faire.

Après les 2 semaines de travail, le premier groupe avait en moyenne une augmentation de 28% de sa masse musculaire, le troisième groupe n’avait pas d’augmentation notable, et le deuxième groupe avait une augmentation de 24% de sa masse musculaire ! On voit donc que rien que de penser à se muscler, on peut arriver à un résultat notable sans avoir à contracter un seul muscle.

Si il est possible d’arriver à avoir des résultats concrets rien qu’en pensant à en avoir, alors imaginez un peu le potentiel des rêves lucides…


Écrit par Maamar Djebbour